Communiqué

Communiqués - 29/08/2018

MINISTERE DE LA COMMUNICATION                                                                                                              REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

          ET DES MEDIA                                                                                                                                               UNITE -DIGNITE - TRAVAIL

                 ******                                                                                                                                                                              ******

BUREAU DU PORTE-PAROLE

 DU GOUVERNEMENT

                ******                                                                                                                                                              BANGUI, LE 29 AOÛT  2018 

 

 

COMMUNIQUE GOUVERNEMENTAL

Préoccupés par la situation d’insécurité prévalant en République Centrafricaine, la Fédération de Russie, Membre Permanent du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, et la République du Soudan ont pris l’initiative d’une rencontre à Khartoum au Soudan, avec les responsables des groupes armés, le 28 Août 2018.

A l’issue de cette rencontre, ces groupes armés ont fait une déclaration dite « déclaration d’entente Khartoum des groupes armés centrafricains (anti-balaka et ex-séléka) » selon laquelle ils s’engagent à agir pour converger vers la restauration effective de la paix et la création des conditions favorables à la libre circulation des personnes et des biens. Par ailleurs, ils invitent les parties prenantes y compris la Russie et le Gouvernement centrafricain à œuvrer ensemble pour la tenue des assises de l’Union Africaine.

Le Gouvernement Centrafricain prend acte de cette déclaration, dont les signataires disent vouloir agir pour la sécurité des populations et rappelle qu’il ne ménage aucun effort ni engagement nécessaires à l’atteinte de ses objectifs principaux que sont la paix, la sécurité et la restauration de l’autorité de l’Etat.

A cet effet, il s’est inscrit et soutient la démarche de l’Union Africaine pour la paix et la réconciliation, cadre dans lequel devront être versées toutes les initiatives pour leur finalisation en accord définitif de sortie de crise.

 

Le Ministre de la Communication et des média,

Porte-parole du Gouvernement

 

Ange-Maxime KAZAGUI 

 

 

 

COMMUNIQUE GOUVERNEMENTAL

Le Gouvernement note, depuis quelques temps, qu’il est évoqué, à nouveau, l’organisation d’une éventuelle réunion de Khartoum pour la recherche de la paix.

Le Gouvernement fait savoir qu’il n’est pas à l’initiative d’une telle éventuelle démarche, et réitère son attachement à l’Initiative de l’Union Africaine pour la paix et la réconciliation en RCA qui demeure l’unique initiative à laquelle il a adhéré.

Le Gouvernement rassure l’opinion publique nationale et internationale qu’il n’ya aucune ambivalence sur cette question, et qu’il travaille activement à la réussite de l’Initiative de l’Union Africaine.

 

Bangui, le 20 Août 2018

 

Le Ministre de la Communication et des Média,

Porte-parole du Gouvernement

 

 

Ange-Maxime KAZAGUI