Actualité diplomatique

Actualités - 27/06/2018

Café Littéraire et Dédicace 

De Monsieur Victor BISSENGUE Chercheur en Anthropologie, en sciences de l'Education et de la Communication

Le legs des Pygmées du berceau nilotique à l'Egypte

L'Harmattan , Mercredi 27 juin 2018

 

Les Pygmées, maîtres du temps du "Pays des Arbres", ont contribué à la connaissance , au developpement et aux civilisations, à travers leurs savoirs et savoir - faire, ainsi que par les échanges qu'ils ont pu établir. Qu'il s'agisse de la musique, de la chorégraphie sacrée, de la danse astrale, de la pharmacopée, de la botanique, de la zoologie, de la cosmogonie ou encore de l'écologie, ils sont présents depuis la nuit des temps.

Ainsi Bès, divinité égyptienne apparentée aux Pygmées, fait l'objet d'un culte de la fécondité. Il est associé à la déesse Hathor et à d'autres divinités comme Horus, Taouret, Isis, Thot. Il est le protecteur contre le mal et veille sur les femmes en couches. C'est aussi le protecteur des nouveaux nés, des jeunes dieux comme Harpocrate. Divinité populaire, apotropaïque, Bès symbolise la joie, les arts. Il a traversé toute l'époque pharaonique.

Du berceau nilotique à l'Egypte ancienne, jusqu'au bassiin méditerranéen, au Proche Orient et dans le reste du Monde , étant donné l'importance du legs séculaire dont sont dépositaires les Pygmées, le devoir d'inventaire s'impose pour une meilleure production de la connaissance et du savoir, et permettre la réconciliation des civilisations africaines avec l'histoire universelle.

Ce café littéraire a été animé par le Professeur  Jean Charles COOVI GOMEZ Chercheur , Historien, Egyptologue. 

SEMA Michel GBEZERA - BRIA , assisté des Conseillers Economique L.A.NGOZO KIRIMAT et Culturel Désiré BABOULA  , y ont pris part.